Follow:

Dév. Personnel

Stop Procrastination !

Bonjour mes ami-e-s fleuris !

J’ai été touchée par le « explore » de Marie qui parle cette semaine de la procrastination.

Étant une procrastinatrice en rémission (je vous en parlais sur mon article d’objectif), j’aimerais partager avec vous mon ressenti.

On se connait bien avec la procrastination : j’aimais écrire des longues listes d’objectifs irréalisables et de ne jamais les commencer. J’adore passer un temps fou sur Instagram ou sur youtube, à regarder ce que font les autres sans réel intérêt. Il m’est arrivé un grand nombre de fois de me dire « une petite vidéo et après je travaille » sans toucher à mon travail.

Pourquoi ? J’ai dans un premier temps analysé pourquoi je remettais aussi souvent les choses à plus tard, que ce soit pratiquer mon aquarelle ou créer du contenu pour mon blog (si cela peut vous rassurer, j’ai mis 6 mois à publier le premier article !)

J’ai repéré qu’elle venait dans deux cas :

  • Par habitude : Je me fatigue à scroller sans intérêt les réseaux sociaux pour faire des « pauses » et lorsque je m’ennuie, dans les transports par exemple. Cela termine par me frustrer et ne me donne pas envie de travailler. Je suis tombée un jour sur cet article parlant de la satisfaction instantanée et l’auto-discipline et j’ai compris pourquoi nous pouvions être autant accro à son téléphone.
  • Par peur de l’échec : j’ai mis du temps à le réaliser, mais mon manque de motivation provient – en partie – du fait que je suis TRÈS perfectionniste et difficile avec moi-même. À tel point que je n’ose pas me lancer dans certaines activités, j’abandonne même avant d’essayer.

 

Pour moi, le plus dur n’est pas de travailler sur l’objectif que l’on s’est fixé. Le plus difficile est de se donner les moyens de le faire quand nous avons peur de l’échec.

 

Je vous rassure : TOUT N’EST PAS PERDU ! Si vous lisez cet article, c’est que vous vous en êtes peut-être déjà rendu compte et que vous souhaitez changer les choses. Il n’est jamais trop tard 😉 Personnellement, je suis lancée dans un cercle vertueux : je me rends compte de ce qui me cause cela, j’avance petit à petit, et à la fin je suis fière d’y arriver.

On ne gravit pas une montagne en commençant par le sommet, on démarre en bas et on monte au fur et à mesure, avec quelques chemins plus difficiles à grimper que d’autres.

 

Je termine cet article sur cette phrase : « Nous n’avons qu’une vie, ne laissons pas les réseaux sociaux avoir une place aussi importante dans notre quotidien. »

 

Et vous, pour quelles raisons procrastinez-vous ?

Je vous embrasse <3

Share on
Previous Post Next Post

Vous pourriez également aimer

No Comments

Leave a Reply