Follow:

Dév. Personnel, Sport

Comment le sport a changé ma vie (et peut changer la vôtre !)

Il y a deux ans, je franchissais pour la première fois la porte d’une salle de sport. Je n’imaginais alors pas à quel point il prendrait une place aussi importante dans ma vie.

Un début difficile

Il faut savoir que je n’ai jamais été sportive dans mon enfance : je n’ai jamais été mauvaise en sport lors des cours à l’école mais je n’avais pas envie de m’y mettre, préférant jouer devant mon ordi (BOUUUUH le cliché !). Je ne prenais pas de poids et je ne voyais pas l’intérêt d’en pratiquer, ayant toujours eu l’impression que prendre du plaisir dans un sport était réservé à une élite de personne dont je ne faisais pas partie.

 

Pour moi c’était : « le sport, c’est pour maigrir ou pour les athlètes »

 

Puis entre mes 18 et 20 ans, mon corps a commencé à se transformer, j’ai commencé à prendre du poids et de la cellulite, surtout au niveau de ma zone de complexe préférée : mes cuisses. Bien sûr la plupart des gens se disent « je vais manger un peu moins et ça ira », ce que j’ai essayé de faire, mais à part la frustration… Je n’en ai pas tiré grand-chose ! J’ai continué à prendre du poids jusqu’à mes 22 ans, moment où j’ai (enfin !) décidé de m’inscrire dans une salle de sport. À cette époque, les blogs de sport émergeaient et je voyais partout les bienfaits d’une pratique régulière, alors pourquoi ne pas essayer ? J’avais peur, mais rien à perdre.

Après un petit brief avec un des coachs de ma salle, j’ai commencé par essayer de tenir une routine sur les machines : sans succès, je n’ai même pas réussi à tenir un mois entier. Je m’ennuyais et ne voyais aucun intérêt à rester sur une machine pendant 30 minutes. Ma salle organisait aussi des cours collectifs, Les Mills. J’ai alors vaincu ma timidité maladive et j’y suis allée ne sachant pas à quoi m’attendre. J’ai découvert ce qu’était une vraie bonne séance de cardio !

Le plus dur était de se lancer. Je vous mentirais si j’écrivais que j’ai toujours été motivée et que je ne loupais aucune séance. Il est difficile de passer d’une pratique quasi inexistante à une pratique régulière et intense pour un débutant, surtout avec les courbatures. Il est aussi difficile de vaincre cette impression d’être un débutant qui n’évolue pas et de penser qu’on n’y arrivera pas, tout en souhaitant des résultats immédiats (c’est aussi le meilleur moyen de se blesser et d’abandonner rapidement. Essayez de ne pas penser comme ça). Malgré cela, j’ai réussi à trouver un rythme et à le garder de façon plutôt constante pendant un an, en faisant une ou deux séances par semaine, progressivement. Mon poids bougeait peu à cause de mon alimentation pas tip top : j’étais encore étudiante, je mangeais en majorité des choses grasses le midi, près de l’école (sandwich de la boulangerie, chinois ou japonais d’à côté…).

 

Et l’amour fou commença

Septembre 2015, je dis stop ! Mes études se terminant, je décide de me prendre réellement en main cette fois-ci. J’incorpore un peu de renforcement musculaire à mes deux séances par semaine, et je rajoute une ou deux séances d’Insanity (séances cardio/renforcement avec poids du corps, très intense). Sans m’en rendre compte, j’atteins de façon progressive les 5h de sport par semaine et je perds environ 5kg en 4 mois grâce à mon changement d’alimentation, car non le sport à lui seul ne fait pas maigrir.

 

Je n’hésite plus à essayer de nouveaux sports comme le yoga ou le Crossfit qui sont pour moi désormais indispensable. J’ai acquis plus de confiance en moi et ce sont des activités qui me permettent de m’épanouir. Au fur et à mesure, je me sens de mieux en mieux : plus en forme, moins stressée. Mon alimentation devient elle aussi de plus en plus « saine », obligatoire si l’on veut améliorer ses performances. La vision que j’ai de mon corps a complètement changée : comme on arrive à faire de grandes choses lui et moi je me sens mieux dans mes baskets, sans pour autant avoir un physique digne d’une fille sportive sur une photo Instagram (d’ailleurs c’est une pratique qui me rend mal à l’aise, mais j’en parlerai dans un autre article).

 

Pourquoi le sport a-t-il changé ma vie ?

Cela a été mon déclic. C’est bête mais avant cette expérience j’étais très timide (je le suis toujours, je vous rassure, mais je me soigne). Je m’interdisais de faire des activités car je me disais « mais comment vais-je devoir me comporter ? Comment les gens vont-ils me regarder ? Ils vont certainement me trouver nulle ! » Je vous rassure la réponse est très simple : cela n’est pas le cas. Vous obtiendrez même plutôt l’effet inverse, les gens ont tendance à se serrer les coudes et à s’encourager 😉

Le sport a changé ma vie car il m’a appris à prendre confiance en moi : si je n’avais pas franchi la porte de cette salle de sport, j’aurais continué peut être toute ma vie à ne pas sortir de ma zone de confort. Quand je suis sortie de mon premier cours de cardio, je me suis sentie fière et je me suis dit « moi aussi je peux y arriver ». Cela m’a fait comprendre qu’il fallait que j’apprenne à repousser mes limites et que surtout, j’en étais capable.

Je prends comme exemple le sport, car cela a été un élément déclencheur dans mon changement de mode de vie, mais certaines personnes auront les mêmes sentiments avec une autre activité qui leur a permis de s’épanouir.

Le plus difficile comme on dit, c’est de commencer. Le plus important étant de sortir de sa zone de confort, alors ne doutez plus de vous lorsque vous voulez commencer une nouvelle activité, foncez !

Et vous, quelle est l’activité qui a changé votre vie, qui vous a permis de soulever des montagnes ?

Crédit photo : Fotolia

Share on
Previous Post Next Post

Vous pourriez également aimer

No Comments

Leave a Reply